Votre panier est vide  Votre compte

Principes de Vie du Reiki

 

La philosophie de vie du Reiki est régie par 5 grands principes, appelés Reki-Do.

Ils peuvent être mis en pratique et médités par tous, pour une amélioration générale du bien-être

On en trouve différentes versions. Voici celle que je vous propose.

 

1. Juste pour aujourd’hui, je reste calme et serein.

Ce principe nous invite à vivre ici et maintenant, et à profiter pleinement du présent. Pour ce faire, nous pouvons renoncer à la colère destructrice en la remplaçant par le calme et la sérénité. C’est une question de choix et de travail sur soi. Ainsi, notre pouvoir créateur est au maximum (loi de l’attraction).

 

2. Juste pour aujourd’hui, je garde confiance en la vie.

En renonçant à nos préoccupations, à nos soucis, nous gardons foi et confiance en la vie. Les soucis sont uniquement des projections, des hypothèses, liées à la peur de l’avenir et au besoin de contrôle. Ils n’ont pas de sens et ne représente qu’une infirme partie de la réalité, déformée par nos peurs.

Le simple fait d’en prendre conscience permet de lâcher prise et de laisser la place à l’accueil des cadeaux de l’univers.

 

3. Juste pour aujourd’hui, je suis reconnaissant.

La gratitude est un processus puissant qui permet d’assumer sa responsabilité en abandonnant le statut de victime. On peut remercier deux fois plus quand les épreuves sont difficiles, afin d’adopter une posture positive et d’attirer des événements meilleurs dans l’acceptation.

 

4. Juste pour aujourd’hui, je travaille sur moi.

Etre en accord avec ses valeurs, et avoir une attitude juste, voilà ce que nous propose ce quatrième principe. Accepter d’observer ses émotions permet de prendre du recul. Ainsi même une émotion ou une situation négative peut être vécue positivement.

 

5. Juste pour aujourd’hui, je suis bienveillant avec les autres et avec moi-même.

Si l’on s’occupe des autres sans prendre soin de soi, c’est une fuite qui engendre un déséquilibre. Vouloir « sauver le monde » est utopique, surtout si on ne se sauve pas soi-même en premier lieu. Juste accompagner ou soutenir les autres de son mieux, tout en étant conscient qu’on est son premier autre, permet de rétablir l’équilibre sur tous les plans.

 

 

Yogahem

 

 

 

 

×